Infos pratiques

VEHICULES D'OCCASION

Conseils pour l'achat ou la vente

Acheter ou vendre une voiture d'occasion est moins simple qu'il n'y paraît.

Entre obligations et bons conseils,

voici les ficelles pour réussir votre transaction.

(article paru dans le magazine "L'ARGUS" du 3 novembre2011)


VOUS ÊTES VENDEUR :

vente1vente2vente3

vente4vente5vente6

VOUS ÊTES ACHETEUR :

a/ Commencez par inspecter la voiture, et plus particulièrement les points suivants :

achat1

b/ Ensuite, faites un essai :

Hormis aux enchères, où il n'est pas possible d'essayer les voitures avant l'achat, les vendeurs professionnels tout comme les particuliers ne peuvent vous refuser de prendre le volant pour quelques kilomètres (sinon fuyez), au cours desquels vous contrôlerez les points suivants :

- Le démarrage : Sans heurts et, au maximum, au second coup de clé. Le régime moteur doit par ailleurs être sable (parfois un peu élevé au départ, si le moteur est froid) mais ne doit pas être irrégulier.

- Les équipements de bord : Testez les tous, avant de rouler. Climatisation, auto-radio, ordinateur de bord, lave-glaces et essuie-glaces, plafonniers, etc. doivent tous fonctionner.

- La direction : Son assistance ne doit présenter aucun point dur. Mettez-vous en ligne droite sur une route bien plate et vérifiez que la voiture ne "tire" pas à droite ou à gauche. Cela peut traduire un problème de parallèlisme et, éventuellement, une usure irrégulière des pneumatiques.

- L'embrayage et la boîte de vitesse : Stabilisez-vous à bas régime, puis enfoncez généreusement la pédale d'accélérateur. Le moteur ne doit ni hoqueter ni "mouliner", signe d'une usure d'embrayage. Les vitesses doivent passer sans résistance ni mollesse particulière et, évidemment, ne pas craquer.

capot

MARCHE CONCLU : ET APRES ?

obligation_Vendeur

obligation_acheteur

LES DOCUMENTS A REUNIR

Bien préparer la vente passe aussi par le rassemblement des différents papiers obligatoires. Revue de détail.

1/ Le certificat de cession et la demande d'immatriculation :

Des formulaires vierges sont désormais téléchargeables à partir de n'importe quel ordinateur pourvu du logiciel Adobe Reader. Les divers certificats sont accessibles surwww.equipement.gouv.fr, ou sur les sites internet de certaines préfectures.

2/ Le certificat de situation :>

Afin de savoir si le véhicule est déjà gagé, il convient de se rendre sur le site www.interieur.gouv.fr, ou encore sur certains webs de préfecture. Une fois le numéro d'immatriculation saisi, il ne reste plus qu'à imprimer.

3/ Le contrôle technique :

Obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans.

- Il doit avoir moins de six mois : Pour être valide au moment de la transaction, le véhicule doit avoir subi un examen de passage six mois auparavant, au maximum. C'est la garantie de sa non-dangerosité et du fait qu'il ne présente aucun défaut majeur.

- Il ne révèle pas tous les défauts : 116 points de contrôle sont obligatoires, dont 65 soumis à une contre-visite. Après, chaque société de contrôle possède son cahier des charges, ses habitudes... La visite est effectuée par un mécanicien, et chaque homme est différent. Ce qui signifie que là où l'un verra un problème qu'il mentionnera dans la colonne "défauts constatés", l'autre passera peut-être outre. Les contrôleurs techniques ne recalent les véhicules qu'en fonction des critères imposés par l'Etat. Certains défauts graves ne sont pas encore soumis à une contre-visite.

- Attention aux contre-visites : Acheter un véhicule qui doit passer une contre-visite n'est pas forcément un bon calcul. Un défaut constaté peut résulter d'une avarie en chaîne, et le montant des travaux peut vite grimper. De plus si un véhicule doit retourner au contrôle technique cela veut dire qu'il est, hormis en ce qui concerne la pollution, potentiellement dangereux.

 
Notre adresse :
Automobile Club du Mt Blanc
15 rue de la Préfecture
74000 Annecy, FRANCE
+33 (0)4 50 45 09 12
Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h
Le samedi de 9h30 à 17h
www.acmb74.org

A propos de l'Automobile Club...

Association libre constituée en 1923, transformée en Association à but non lucratif en 1927, l’Automobile Club du Mont-Blanc, membre de l’Union Nationale des Automobile Clubs, vous représente et dialogue en votre nom avec les pouvoirs publics, les assureurs, les constructeurs.
L’automobile CLUB se bat quotidiennement pour que vos routes soient plus sûres, vos enfants mieux protégés, votre voiture plus fiable et que conduire demeure un plaisir et une liberté.

Comment adhérer ?

Etre membre de L’AUTOMOBILE CLUB, c’est d’abord soutenir son action en faveur des automobilistes, recevoir sa carte de membre permettant l’accès à un grand nombre de services et d’avantages.
C'est aussi avoir le choix de différentes formules d'assistance et de protection.

=> Décourvrez nos différentes formules d'adhésion...